• AU TEMPS DES FEES

    Aux temps jadis, aux temps rêveurs, aux temps des Fées,
    Il aurait fallu vivre aux bois, chez les muguets,
    Sous des branches, parmi les rumeurs étouffées,
    Sans rien savoir, sans croire à rien, libres et gais,
    Nourris de clair de lune et buvant la rosée,
    Il aurait fallu vivre aux bois, chez les muguets,
    Aux temps des Fées.

    Nous aurions su dormir sous deux feuilles croisées
    Chanter avec la source et rire avec le vent,
    Nourris de clair de lune et buvant la rosée,
    Suivre la libellule et la brise en maraude,
    Chanter avec la source et rire avec le vent.

    Peut-être Mab, un jour, nous eût changés en fleurs
    Aux temps jadis, aux temps rêveurs, aux temps des Fées,
    Il aurait fallu vivre aux bois, chez les muguets,
    Aux temps jadis, aux temps rêveurs, aux temps des Fées.

    (Edmond Haraucourt)








  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :